Question  :

Je suis détentrice de permis professionnels pour le transport de personnes (D) et le transport de marchandises (C). Hier, lors de mon examen médical obligatoire et étant devenue diabétique de type I depuis l’examen médical précédent, j’ai appris que mon permis D me sera purement et simplement retiré, soit disant que c’est la loi. De quelle loi s’agit-il ? Sur quelle base peuvent-ils décider de l’avenir de mes permis (et donc de mon avenir professionnel) en sachant que mon diabète est maitrisé et que je prends toutes les précautions pour me protéger des hypoglycémies (ce qui pourrait très bien être confirmé par ma diabétologue) ?

Réponse :

La société suisse d’endocrinologie et de diabétologie (SSED) et l’association suisse du diabète (ASD) ont édicté des directives pour l’aptitude à conduire. Ces directives ne sont pour l’heure que des recommandations et n’ont pas encore été reprises par l’administration fédérale. Toutefois, certains cantons, comme le canton de Vaud, les appliquent déjà par anticipation. Si vous êtes traitée à l’insuline, vous ne pouvez tout simplement plus conduire les véhicules de la catégorie D (et D1). A certaines conditions, vous pouvez continuer à conduire des véhicules de catégorie C. Ces conditions figurent sur la directive mentionnée ci-dessus; votre diabétologue vous renseignera également à ce sujet. Malheureusement, il n’y a rien à faire. Ces directives seront tôt ou tard appliquées dans toute la Suisse et imposées par la législation fédérale. Même un diabétique de type II uniquement sous insuline lente a dû rendre son permis de catégorie D, alors qu’il n’avait pas eu d’hypo depuis des mois. J’ai essayé de le défendre, mais sans succès. Alors avec une insuline rapide, nous avons encore moins de chances. Cela paraît injuste, mais c’est ainsi. La SSED et diabètesuisse ont préféré prendre les devants et édicter des directives, en toute connaissance de la maladie, plutôt que d’attendre que des “non-spécialistes” édictent ces recommandations et interdisent purement et simplement à tous les diabétiques de conduire.