Question : 

Je suis diabétique de type 1 depuis une 14 ans. Nous prévoyons avec mon mari d’acheter une maison et je cherche une assurance-vie / un 3ème pilier pour moi. Je sais que c’est plus compliqué quand on est diabétique et je me demandais si vous aviez des conseils dans ce domaine. Il y a quelques années, une conseillère en assurance m’avait parlé d’une assurance au Liechtenstein qui ne demandait pas de questionnaire médical, mais je n’ai pas retenu le nom de cette assurance et je n’ai plus les coordonnées de cette conseillère

Réponse :

Trouver un 3e pilier lorsqu’on est diabétique est effectivement plus compliqué, mais pas impossible. Je ne connais malheureusement pas cette assurance au Liechtenstein dont vous parlez; je ne peux pas vous aidez pour cela. Par contre, même en Suisse, vous pouvez trouver une assurance 3e pilier en étant diabétique. Vous aurez de toute manière un questionnaire médical à remplir et votre diabétologue sera contacté. Certaines assurances émettent une réserve, c’est à dire qu’en cas d’invalidité ou de décès dû au diabète, l’assurance ne paiera pas. D’autres assurances augmentent légèrement les primes, ce qui donne en réalité, pour la même prime, un capital final inférieur. Enfin, les assurances refusent généralement de couvrir la libération du service des primes en cas d’invalidité si on est diabétique (si vous devenez, au cours du contrat, invalide pour une raison ou une autre, pas forcément à cause du diabète, vous devrez continuer à payer votre prime de 3e pilier, alors que sans diabète, vous n’auriez peut-être pas eu à le faire). Ce sont là quelques “embêtements”, mais cela n’entrave pas la possibilité d’être assurée. Vous devez d’abord vous demander si vous souhaitez un 3e pilier “assurance”, ou un 3e pilier “bancaire”. Pour définir vos besoins financiers, il faudrait contacter un courtier indépendant qui pourrait mieux vous aider à ce niveau-là. Sachez que vous pouvez aussi combiner les 2. Sauf erreur de ma part, l’avantage du 3e pilier assurance est qu’il vous couvre normalement aussi en cas d’invalidité et l’avantage du 3e pilier bancaire est qu’il n’y a pas de questionnaire médical (me semble-t-il). Personnellement, j’ai été confrontée à la même question que vous, car je suis aussi diabétique de type 1 et mon mari et moi avons acheté une maison il y a un peu plus d’un an. J’ai pu faire un 3e pilier assurance auprès de SwissLife, sans réserve, mais avec une surprime et sans libération du service des primes en cas d’invalidité. Je ne souhaite en aucun cas faire de la publicité pour cette assurance, ce n’est pas le but de mon mail, ni de l’AVD. Je souhaite toutefois vous montrer que c’est possible… Il y a quelques années, l’AVD avait organisé une conférence sur ce sujet avec l’Helvetia, qui offrait aussi des bonnes conditions, dans mon souvenir.