Question :

Je suis diabétique mais je suis soigné uniquement avec des médicaments “metfin 500”. J’ai récemment postulé afin de suivre une formation pour pouvoir conduire le métro et cette formation m’a été refusée à cause de mon diabète. (mais je suis actuellement chauffeur de bus auprès de cette société). Ils se sont justifiés en disant que connaissant ma maladie, ils n’avaient pas le droit de m’offrir un nouveau contrat dans l’entreprise. J’avais été engagé chez eux en bonne santé et on m’a diagnostiqué le diabète quelque mois après mon engagement. Je sous-entend donc que s’ils avaient su que j’étais diabétique, je n’aurai pas été engagé. Je me suis alors posé cette question: si je venais à perdre mon emploi dans cette entreprise ou si je souhaite aller ailleurs, est ce qu’une entreprise de transport pourra m’offrir du travail en tant que chauffeur de bus étant donné que je suis diabétique?

Réponse :

« Les dernières directives  édictées par l’ASD et la SSED sont assez compliquées, mais précises. Cette personne est traité avec de la Medfine 500 qui ne fait pas partie des glinides. Dès lors, il n’y a pas de risque d’hypoglycémie avec un tel traitement. Par conséquent, pas de mesures spéciales. Pour comprendre cela, je vous renvoie aux pages 5 et 6 des Directives. Avec un bon certificat médical d’un diabétologue, attestant du traitement, des bonnes valeurs de glycémique et d’hémoglobine glyquée, de même que l’attestation qu’il n’y a pas de conséquences du diabète sur les autres organes de la personne, notamment vue, sensibilité aux pieds, etc, je ne vois pas pourquoi cette personne serait entravée dans son emploi. »