Si l’été fait rêver, la période est aussi propice au déséquilibre de la glycémie (taux de sucre dans le sang) chez les personnes diabétiques.

Les périodes de fortes chaleurs ont tendance à générer une glycémie tantôt trop élevée, tantôt trop basse.

  • La chaleur constitue un stress pour l’organisme, ce qui peut augmenter le taux de sucre dans le sang.
  • En cas de chaleur, le corps réagit mieux à l’insuline, ce qui peut au contraire diminuer la glycémie.
  • Lorsqu’il fait chaud et pendant les vacances, nous modifions souvent notre régime alimentaire ou notre activité physique. Ce qui entraîne automatiquement une modification de la glycémie.

Les règles générales sont

  • Surveillez votre glycémie et intensifiez le rythme des contrôles.
  • De l’eau, de l’eau et encore de l’eau. Buvez beaucoup pour éviter d’être déshydraté et de déséquilibrer davantage votre diabète. Votre boisson de prédilection: l’eau. Evitez jus de fruits sucrés, café et alcool.

Personnes diabétiques âgées :  attention à la déshydratation

Trois éléments vous rendent particulièrement à risque:

  • Vous ressentez moins la soif.
  • Vous êtes plus fragiles et donc davantage affectées par la chaleur de manière générale, surtout en présence du diabète et des maladies qui ont tendance à l’accompagner (maladies cardiovasculaires hypertension…).
  • Si votre diabète n’est pas correctement maîtrisé, l’hyperglycémie peut entraîner une déshydratation supplémentaire.

Personnes traitées par insuline :

Votre diabète peut être plus difficile à équilibrer et il n’est pas rare que le traitement insulinique doive être ajusté.

Pensez à protégez vos cartouches d’insuline. Idéalement, elles doivent être conservées à l’ombre et au frais (entre 2 et 6 °C). Veillez cependant à ce qu’elles ne gèlent pas!

N’hésitez pas à en discuter avec vos soignants.