Lors de toute activité soutenue (sport, jardinage intense, ménage, marche rapide, etc.), le corps consomme plus de sucre. Cela provoque une baisse de la glycémie. Afin d’éviter des hypoglycémies, surtout si vous êtes traité avec des antidiabétiques oraux hypoglycémiants et/ou de l’insuline, prenez quelques précautions.

  • Prenez avec vous votre lecteur de glycémie, des sucres à absorption rapide et une collation.
  • Vérifiez votre glycémie avant de commencer l’activité physique, puis régulièrement selon les indications de votre soignant. Si votre glycémie est entre 4 et 5 mmol/L avant de commencer : prenez 15 g de glucides, puis toutes les 30 à 45 min, si nécessaire.
  • Si vous avez un traitement à base d’insuline (diabète de type 1), ne faites pas d’activité physique si vous êtes en hyperglycémie et que vous avez des corps cétoniques dans les urines
  • Surveillez plus régulièrement les glycémies jusqu’à 24h après l’activité physique surtout si celle-ci était prolongée (ski de randonnée, longue marche…)
  • Ne faites pas d’activité physique dans la demi-heure après une hypoglycémie.
  • Si vous êtes diabétique de type 1, évaluez les adaptations nécessaires avec votre diabétologue ou une infirmière spécialisée en diabétologie avant de débuter une nouvelle activité physique.

[icon name=”link” class=”” unprefixed_class=””] Pour plus d’informations, consultez la fiche pratique sur l’activité physique