Outre les diabètes de types 1 et 2, il existe d’autres formes de diabète. S’ils sont moins répandus, leur prévalence n’est toutefois pas négligeable.

LADA (Latent Autoimmune Diabetes in Adults)

Le diabète LADA se définit généralement par l’apparition d’un diabète à l’âge adulte, la présence d’anticorps dirigés contre le pancréas et un diabète non insulino-dépendant durant les six premiers mois suivant le diagnostic. Dans l’évolution de la maladie, on constate une diminution progressive de la sécrétion d’insuline (environ 50% des patients deviennent insulinodépendants à six ans et la quasi-totalité à douze ans).

MODY (Maturity Onset Diabetes of the Young)

Le diabète MODY regroupe des diabètes hétérogènes caractérisés par une dysfonction de la sécrétion d’insuline par la cellule ß et transmis génétiquement. Les critères diagnostiques du MODY sont : une transmission autosomique dominante de type monogénique (plusieurs générations atteintes et 50% des membres de la famille atteints), une apparition avant l’âge de 25 ans, un diabète non insulino-dépendant généralement durant les premières années suivant le diagnostic.

A lire: Drs Karim Gariani, Isabelle Hagon-Traub et Jacques Philippe, Diabète de type 1 ou 2 ? ou autre ?, Revue médicale Suisse n°206